Amnéville sur le fil

AMNEVILLE – APM METZ : 2-1 (0-0)
Stade municipal. Environ 80 spectateurs.
Arbitre : M. Kubler.
Buts pour Amnéville : Poinsignon (84e), Pignatone (88e) ; pour l’APM Metz : Testard (86e).
Avertissement à Amnéville : Borger (66e) ; à l’APM Metz : Sanquer (69e).

AMNEVILLE, Bibi, Borger, Anton, Soumare, Arnone, Sothmann, Marras (Care, 72e), Sale (Poinsignon, 60e), Prieur, Dehar (Angeletti, 53e).
APM METZ. Beckius, Weinsberg, Testard, Massing, Sanquier, Pi Rosa, C. Sannier (Mayeur, 72e), V. Sannier, Charpentier (Mehada, 76′), Swistek, Bekhaled (Hamouta, 45e).

Les deux formations présentaient des effectifs juvéniles, fortement renouvelés notamment côté local, et les deux nouveaux entraîneurs partaient un peu dans l’inconnu. Ils pouvaient rapidement être rassurés sur la volonté de leurs joueurs de produire du jeu. L’Amnévillois Pignatone plaçait d’entrée une demi-volée de peu au-dessus du cadre, tandis que les Messins occupaient le camp local. Charpentier alertait une première fois Bibi, le gardien U19 amnévillois (9e), avant de manquer d’exploiter un centre de Clément Sannier (15e).

Sur un amorti de la poitrine orienté de Prieur, Pignatone frappait sur la transversale. Le même attaquant obligeait ensuite Beckigs à une sortie audacieuse à la limite de sa surface (19e) puis à une parade sur un tir bien placé (22e). À son tour, Sale mettait Beckius à l’épreuve (30e). L’APM Metz répliquait par une tête juste au dessus de la barre de Massing sur coup franc, et une autre de Charpentier, de peu à côté, sur une ouverture de Testard (36e).

Poinsignon trouve la faille
Le début de seconde période était moins rythmé. Le défenseur local Borger interceptait une mauvaise relance messine et s’ouvrait le chemin du but mais sa frappe n’accrochait pas le cadre (56e). Beckius détournait du bout des gants une volée des 20 m de Pignatone, lequel plaçait une tête de peu au-dessus alors que le portier était lobé. Malgré une emprise du CSOA sur la rencontre, il fallait attendre la 84e minute pour voir Poinsignon placer une frappe des 18 m hors de portée de Beckius (1-0). Le match s’emballait et l’APM répliquait sur un coup franc excentré de Testard qui mystifiait Bibi (1-1, 86e). Dans la foulée, sur une belle remise de Prieur, Pignatone frappait plein axe (2-1, 88e) pour redonner un avantage définitif à la formation de Medj Kherbouche.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail