Creutzwald, première!

CREUTZWALD – APM METZ : 3-1 (0-0)
Stade de la Houve. Bonne pelouse.
Arbitre: M. Dreyfuss.
Buts pour Creutzwald: Halipré (53e, 78e), Hadji (76e) ;
pour l’APM: Lafontaine (55e).
Avertissements à Creutzwald : Taarimte (33e), Schmitt (56e) ;
à l’APM : Lafontaine (57e).

CREUTZWALD. Jagodzinski – Fioretto, Hesse, Prime, Hadji – Raddato (cap), Taarimte, Boyer, Schmitt (Lichner, 74e), Steimetz (70e), Halipré.
APM METZ. Beckius – Charpentier (cap), Lafontaine, Michel, Mrad, Rahdani, Rubino (Sanzez, 71e), Sànquer (Lopriore, 74e), Soyeu, Thill (Da Cruz, 80e), Zaoui.

Creutzwald a enfin marqué ses premiers points en s’imposant face à adversaire messin certes bien organisé, mais qui s’est effondré en seconde période.

Les visiteurs se montraient les premiers dangereux en début de rencontre, mais leurs tentatives ne trouvaient pas le cadre. Ainsi une superbe frappe de Rahdani passait juste à côté de la lucarne droite de Jagodzinski. Metz dominait les débats par une meilleure organisation collective. Il fallait attendre la fin de la première mi-temps pour assister au premier mouvement offensif creutzwaldois. Boyer débordait coté gauche mais son centre tendu ne trouvait pas preneur.

À la reprise, les spectateurs assistaient à une tout autre rencontre. Ainsi, Creutzwald ouvrait la marque grâce à Halipré qui s’engouffrait plein axe dans la défense messine avant d’expédier une belle frappe qui trompait Beckius (1-0, 53e). La partie s’animait et deux minutes plus tard, Metz égalisait sur une tête plongeante de Lafontaine suite à un corner ( l – l, 55e). Creutzwald ne se décourageait pas et était récompensé de ses efforts lorsque Raddato tirait un coup franc dévié victorieusement par Hadji monté pour l’occasion (2-1, 76e). Quelques instants plus tard, les Creutzwaldois enfonçaient le clou : Boyer débordait coté gauche, centrait pour Halipré qui s’y reprenait à deux fois avant d’inscrire son deuxième but de l’après-midi (3-1, 78e). Schmitt aurait pu y aller de son but également, mais Beckius sauvait les siens d’un naufrage encore plus important (81e).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail