L’APM fait preuve d’opportunisme

NVES.-MAISONS –  APM METZ: 0-1

Stade André Courrier.
Mi-temps: 0-0.
Environ 80 spectateurs.
Arbitre : M. Gravier.
But pour APM Metz : Mauger (80e).

Dominer n’est pas gagner. Face à une équipe messine barbotant dans les mêmes eaux troubles, Neuves-Maisons a de nouveau pu vérifier la véracité de cet adage.

Prenant d’emblée position chez leurs adversaires, les hommes de Pierre Etienne se montraient particulièrement dangereux. Ainsi Guzel envoyait un coup franc qui fusait sur la pelouse humide et percutait le poteau (10e).

Beckius, quelques minutes plus tard, sauvait brillamment les siens face à Tao (16e), avant de stopper encore un coup franc de Bousba, dévié et extrêmement vicieux (25e). L’APM mettait cependant le nez à la fenêtre. Bekhaled se battait comme un beau diable côté gauche et centrait pour Di Rosa, dont la reprise de volée permettait à Maurer de réaliser une horizontale de toute beauté (28e). Mauger, lui, s’en allait défier Maurer, mais Chirurgien, plus rapide, annihilait l’action dans la surface (40e).

La seconde période se révélait bien délicate pour les visiteurs, mais en courbant l’échiné sans rompre, la récompense allait finalement tomber en contre-attaque. Mauger, parti à la limite du hors-jeu, du pointu, glissait victorieusement le cuir sous le ventre de Maurer (81e). Un but plein d’opportunisme.

Comme le soulignait Stéphane Ruggeri au terme de la rencontre, ses hommes n’ont pas maîtrisé la rencontre. Mais au moins ont-ils su faire preuve de réalisme en l’absence de trois joueurs cadres. De quoi envisager l’avenir avec un brin de sérénité? Réponse ces prochaines semaines…

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail