L’APM Metz dans la douleur

APM METZ – BLÉNOD : 3-1 (0-1)
Stade Emile Weinberg. Arbitre : M. Besiri (Trêves).
Buts pour l’APM Metz : C. Sannier (63e), Alliouche (69e), Kim (90e+l); pour Blénod : V. Maire (42e).
Avertissements à l’APM Metz : Massing (87e), Khelfaoui (89e).

APM METZ Beckius – Maire, Khelfaoui, Swistek, Massing- Charpentier (Pignet, 61e), V. Sannier, C. Sannier, Di Rosa -Aliouche, D. Mauger (Kim, 61e).
BLÉNOD. Rincourt – Lebek (Bergmann, 79e), Da Cunha, J. Charpentier, Morel – Moncarey, Friederich, Woltrager, Oberlé – Ferchichi, V. Maire.

La rencontre a débuté par l’évacuation du Messin Soylu, transporté à l’hôpital après avoir violemment reçu un ballon d’échauffement dans le visage. Cet incident, ajouté à l’enjeu de ce match entre les deux derniers du classement, est probablement à l’origine d’une première mi-temps de petite facture, dominée par l’APM Metz mais sans véritable occasion de buts.

Blénod jouait avec application en défense et opérait en contres. Sur l’un d’eux, les Meurthe-et-Mosellans obtenaient un corner tiré par Friederich. V. Maire sautait plus haut que tout le monde et marquait (0-1, 42e). Il fallait encore un petit quart d’heure, en deuxième mi-temps, pour que le jeu s’anime. Rincourt évitait l’égalisation sur corner, mais il ne pouvait rien sur le suivant, tiré à ras de terre en retrait par Valentin Sannier pour son frère Clément, qui ajustait une frappe puissante et limpide dans la lucarne ( 1 – 1 , 63e).

Libérés, les Messins prenaient rapidement l’avantage par Alliouche qui plaçait sa tête sur un coup franc tiré par A. Maire (2-1, 69e). L’APM avait d’autres opportunités par Khelfaoui (74e, 77e) et surtout par Kim (83e), dont le tir touchait la base du poteau. À la fin du temps de jeu réglementaire, Kim héritait du ballon sur la gauche et éliminait plusieurs défenseurs dans un petit périmètre pour tromper Rincourt de près (3-1, 90e+l).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail