L’APM n’a pas démérité

L’APM Metz s’incline face à Lunéville (0-1), plus fort, mais a joué jusqu’au bout avec la volonté d’obtenir un résultat positif.

APM METZ- LUNÉVILLE: 0-1 (0-1)
Stade Emile-Weinberg. 100 spectateurs. Arbitre: M.Pastot
But: Umbdenstock (8e). Avertissement à l’APM: Payen (80e)
Exclusion à l’APM : Payen (90e+4, deuxième avertissement).

APM METZ. Fortes – Maire, Payen, Pignet, Eveillard, Charpentier (cap), Michel, Weinsberg, Hadjarevic (Pagnacco, 62e), Jacquinot (Bergère, 73e), Mohamed Jnane.
LUNÉVILLE. Meyer – Nsimbamboungou, Kaya, Bezon, André Diemunsch, Gonçalves, Bousba, Drif, Jospitre (Bel, 75e), Umbdenstock (Pileggi, 88e).

Compte tenu de l’importance de son effectif à l’infirmerie, l’APM ne ! s’attendait pas à avoir une tâche aisée face à un poids lourd du championnat. De ce fait, l’entame de match confirmait ces craintes puisque Lunéville, après avoir pris la direction du jeu, concrétisait sa domination dès la 8e minute de jeu. Umbdenstock frappait à l’entrée de la surface et son tir dévié par un défenseur messin allait se loger dans le petit filet de Fortes.

L’APM réagissait immédiatement par Maire ( 10e), puis Hadjarevic sur corner mettait sa reprise au deuxième poteau de peu à côté (20e). Lunéville faisait la loi au milieu de terrain grâce notamment à Drif, très rapide et technique, mais il ne se passait pas grand-chose devant le but et le jeu avait plutôt tendance à s’équilibrer. Les coéquipiers de Charpentier montraient une belle combativité mais trop d’imprécision dans la dernière passe pour espérer contester l’avance logique de Lunéville à la pause. Avec beaucoup de détermination et un remarquable état d’esprit collectif, les Messins reprenaient en jouant plus haut et portaient le danger dans le camp lunévillois. Pagnacco, de vingt mètres, expédiait une belle frappe sous la barre que Meyer détournait d’une jolie claquette (65e). Néanmoins, Lunéville restait dangereux, comme sur cette perte de balle de Charpentier qui permettait à Jospitre de se présenter face à Fortes. Le dernier mot restait, en la circonstance, au gardien messin (73e).

Pagnacco tergiverse
Quelques minutes plus tard, un coup franc aux vingt mètres était très bien tiré par Drif, mais l’APM avait la balle d’égalisation lorsque Michel déviait de la tête pour Pagnacco, qui se retrouvait seul face à Meyer. Malheureusement, le Messin tergiversait et se faisait contrer au dernier moment (82e). Plusieurs occasions se présentaient encore dans les derniers instants: un tir de Bel côté Lunéville après un contre et un une-deux à l’entrée de la surface, Fortes montrait sa vigilance et arrêtait impeccablement (90e). Une percée de Maire, côté APM, terminée par une frappe trop croisée qui passait devant le but (90e+2). Et enfin, pour les Meurthe-et-mosellans, une percée de Kaya qui voyait son ballon fuir le cadre messin (90e+3).

La rencontre se terminait sur une mauvaise note, puisque Payen était exclu suite à un deuxième carton jaune glané pour un tacle près du poteau de corner et les joueurs de l’APM regagnaient le vestiaire avec la déception d’être passé à côté du match nul, qui aurait récompensé leurs efforts.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail