L’APM résiste bien

SAINT-DIE – APM METZ : 0-0
Stade Emile-Jeanpierre. Arbitre : M. Barenton.
Avertissements à Saint-Dié : Turan (69e), Da Silva (77e), Jérôme (88e) ;
à l’APM Metz: Maire (41e), Jnane (55e), Eveillard (81e).
Exclusion à Saint-Dié : Ba (69e).

SAINT-DIÉ. Suriani – jacquel, Ba, Tisserand, Coulibaly – Turan, Vernier, Jérôme, Mezrouai – El Houti (Scaglione, 64e), Yapar (Ammariche, 72e).
APM METZ. Elles – Pignet (Arona, 79e), Sanzey, Bergère, Maire – Charpentier, Jnane, Michel, Hamouta (Pagnacco, 68e) – Mauger, Eveillard.

Saint-Dié et l’APM, Metz se sont quittés dos à dos à l’issue d’une rencontre ponctuée d’une expulsion et de nombreux cartons jaunes. Si le directeur de jeu s’est rendu le match délicat, les Déodatiens, pour leur part, auront manqué d’efficacité. Les trois occasions de la première période non concrétisées auraient pu leur coûter cher, dont deux vendangées. C’est tout d’abord El Houti qui tentait une reprise improbable sur un centre de Jérôme. Une reprise de la tête était de toute évidence plus, appropriée d’autant que le ballon filait au-dessus de la transversale
(20e).

La plus grosse opportunité se produisait suite à un corner. Jérôme, libre de tout marquage au second poteau, manquait le but à bout portant (40e). Au lieu de cela, sa reprise filait dans les nuages. De quoi rager puisque quelques minutes plus tard, Jérôme centrait à nouveau pour El Houti qui réussissait cette fois le geste parfait mais Elles effectuait une parade pour extirper le ballon, alors que le but était tout fait (45e). Dans le camp d’en face, Pignet causait quelques misères à l’arrière-garde déodatienne, à l’image de l’intervention de Suriani sur l’un de ses raids (43e).

L’impression d’inefficacité se confirmait en seconde période quand Yapar, en pivot, manquait d’un rien le cadre (49e). Ce n’était pas fini avec ce coup franc de Da Silva qu’Elles repoussait d’une parade salvatrice avant que ce même Yapar tente un lob face au gardien mosellan (57e). Mais l’APM Metz ne restait pas inactif, à l’image de ce tir de Maire sur Suriani ou de cette reprise de la tête de Mauger, repoussée d’une claquette par le gardien déodatien (58e et 59e).

Saint-Dié méritait d’ouvrir le score comme quand Yapar était contré à bout portant face à Elles. Puis Ba allait ensuite se faire exclure à vingt minutes du terme pour un tacle jugé dangereux par l’arbitre. Le score n’allait de ce fait plus bouger.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail