L’APM sans idée

APM METZ-MONTBRONN : 1-1 (1-1)

Stade Emile Weinberg. Terrain en très mauvais état.
Arbitre : M.Charton.
Buts pour l’APM Metz : Alliouche (36e) ; pour Montbronn : Calcaterra (25e).
Avertissements à l’APM Metz : Zaoui (58e) ; à Montbronn : Ottinger (25e), Deilinger F. (36e, 39e exclusion).

APM METZ. Beckius – Maire, Payen, Swistek, Zaoui (Sanzey, 71e) – Charpentier (cap.), Testard, Mehada (Dione, 64e), Burkic, Soylu (Mauger, 56e) – Alliouche.
MONTBRONN. Tarter – Deilinger L., Schmitt, Mikelbrensis, Schaefer – Deilinger F., Chalon, Ottinger, Geyer – Calcaterra (Debib, 62e), Ruff

Entamé sous un déluge de pluie glaciale, ce match s’est déroulé dans des conditions climatiques très difficiles. Et, comble de désarroi, sur un terrain très bosselé… Cela n’a pas favorisé la qualité du jeu des deux équipes, loin s’en faut.

En dépit de ces vents contraires, les joueurs de Montbronn ont tout de suite démontré leur intention : à savoir qu’ils n’étaient pas venus pour subir, cela en empêchant l’APM de développer son jeu.

En cette première période, on recensait très peu d’occasions de part et d’autre. Après une reprise lointaine qui passait au dessus de la transversale (5e), Soylu adressait un centre pour la tête d’Alliouche. L’attaquant devançait Tarter mais la balle passait encore hors du cadre (22e).

Montbronn se montrait toutefois décisif sur sa première occasion. Un centre de Ruff parvenait, au premier poteau, à Calcaterra qui déviait de l’extérieur du pied (0-1, 25E). L’APM tentait de revenir au plus vite mais le tir en pivot de Testard n’était pas cadré (32e) et Mehada se trouvait un peu court de la tête sur un bon centre d’Alliouche (33e).

L’égalisation venait finalement d’un coup franc de Testard. La reprise de la tête de Swistek était déviée et tombait dans les pieds d’Alliouche qui expédiait le cuir au fond des filets (1-1, 36e).

Un dernier quart d’heure enlevé
Avant le repos, un centre à ras de terre de Soylu semait la panique dans la défense de Montbronn qui se retrouvait en infériorité numérique lorsque le capitaine F. Deilinger recevait un second carton jaune. Une peine a priori très sévère…

Le début de la seconde période ne présentait guère d’intérêt : trop peu d’occasion et beaucoup trop d’approximations débouchaient sur un tableau général bien terne. Montbronn se défendait crânement et l’APM avait beaucoup de difficultés à poser son jeu. Il fallait attendre le dernier quart d’heure de jeu pour voir Burkic servir Testard dont le centre à ras de terre devant le but ne pouvait être repris par Mauger.

Une frappe d’Aliouche était bien bloquée par Tarter (82e). Un beau « une deux » Burkic-Charpentier permettait au premier nommé, à la limite du hors-jeu, d’envoyer la balle au fond des filets. Mais l’arbitre refusait cet épilogue… Le dernier essai, improductif, était pour Swistek après un centre de Testard renvoyé par la défense de Montbronn.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail