L’APM arrache la victoire sur pénalty

Longtemps menée et malmenée par Neuves-Maisons, l’APM a fini par revenir dans le match en seconde période, jusqu’à arracher la victoire grâce à un pénalty, à deux minutes du coup de sifflet final.

APM – NEUVES-MAISONS : 2-1 (0-1)
Stade Emile Weinberg.  Arbitre : M.Weisgerber. Environ 50 spectateurs.
Buts pour l’APM : Mrad (58e), Michel (88e sp); pour Neuves-maisons : Boughazi (10e).
Avertissements pour l’APM : Pignet (90e+3); pour Neuves-maisons : Parisot (89e), Umbdenstock (90e+4).

APM : Ellès- Pignet, Maire (Arona Vincent, 56è), Lampis, Collin – Charpentier (Cap.), Arona Romain (Michel, 53e), Humbert, Mrad- Moinier (Alliouche, 69e), Mauger F. Entraîneur: Brusco.
NEUVES-MAISONS : Vautrin-Schemmel, Boujenib, Martinez (Bodson, 76è),Ech Chati- Dhiab, Brikat (cap.), Parisot, Umbdenstock- Wyrwa, Boughazi. Entraîneur : Etienne-Verrier.

Auteurs d’un début de match insipide, les locaux laissent Neuves-Maisons maîtriser le ballon. C’est ainsi que la première tentative néodomiennese retrouve au fond des filets d’Ellès : le tir de Boughazi, à l’entrée de la surface, est dévié et touche le poteau (0-1, 10e). Le contre messin de Moinier ne donne rien, faute de partenaire devant le but (12e), et Neuves-Maisons a l’occasion d’aggraver e score sur une reprise de Dhiab qui flirte avec la lucarne (29e). L’APM se réveille, mais avec trop de déchet technique. Mauger prend le meilleur sur son défenseur mais oublie des partenaires bien placés (38e). Dans l’instant qui suit, il tire hors du cadre, à la sortie d’un une-deux avec Charpentier.

Le sang-froid de Michel
En seconde période, le jeu des locaux retrouve du liant, de la précision et de la combativité. Mrad conclut une percée d’un tir trop faible (53e). Il bénéficie ensuite d’une belle ouverture dans la course de Michel, ce qui lui permet de prendre la défense de vitesse et d’ajuster Vautrin (1-1, 58e). L’APM profite alors d’une bonne période et étouffe Neuves-Maisons. Mrad frappe encore au-dessus (72e) et Humbert envoie un boulet de canon qui frôle le poteau (74e). Les Meurthe-et-mosellans ont une belle occasion, mais Ellès a le bon réflexe sur un tir en bonne position de Umbdenstock (80e). Neuves-Maisons ne veut pas baisser les bras jusqu’à ce contre tranchant de Mrad, déséquilibré dans la surface. L’arbitre n’a aucune hésitation pour accorder le pénalty, que Michel transforme avec beaucoup de sang-froid (88e). Une véritable bouffée d’oxygène pour les hommes de Brusco, qui peuvent préparer sereinement la fin du championnat.

Eric Brusco, entraîneur de l’APM : « On est resté aux vestiaires dix minutes, le temps pour notre adversaire de marquer. Après, on a pris le dessus mais avec beaucoup de déchet technique. La deuxième mi-temps a été bien meilleure et j’ai retrouvé de la qualité et un état d’esprit. »

Pierre Etienne-Verrier, entraîneur de Neuves-Maisons : « On n’a pas le droit de se faire contrer de la sorte à l’extérieur. Au plus mal, on ne doit pas perdre. C’est notre faute, on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. »

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail