L’APM enfonce Creutzwald

APM METZ – CREUTZWALD : 3-0 (3-0)
Stade Emile Weinberg. Arbitre : M. Siegwail (Sarre).
Buts pour l’APM Metz: Swistek (12e), Testard (20e), Charpentier (43e)
Avertissements à l’APM Metz : Burkic (34e), Dengler (66e), Lopriore (83e) ; à Creutzwald : Bianchetboyer (36e), Simic (44e).
Exclusion à Creutzwald : Schmitt.

APM METZ. Beckius – Maire, Colin, Swistek, Weinsberg (Zaoui, 76e) – Charpentier (cap.), Testard, Mehada (Lopriore, 76e), Burkic (Mauger, 46e), Payen- Dengler.
CREUTZWALD. Jagodzinski- Fioretto, Hesse, Prime, Becker – Bianchetboyer, Boutemeur, Ouhnine (Taarimte, 43e), Simic – Halipre, Chabane (Schmitt, 63e).

La détermination des joueurs de l’APM Metz à prendre le match en main se matérialisait par une superbe reprise de volée de Charpentier qui, en bon capitaine, montrait l’exemple dès le début de match. Sa tentative frôlait le poteau mais il ne fallait pas attendre longtemps pour l’ouverture du score. En effet, Swistek venait au premier poteau placer une tête imparable sur un corner très bien tiré par Testard (1-0, 12e). Quelques instants plus tard, Dengler récupérait une balle qu’il envoyait sur la transversale. La défense de Creutzwald, mal inspirée, laissait filer Testard bien lancé dans l’axe. D’une pichenette adroite, il lobait Jagosdzinski (2-0, 20e). Creutzwald ne pouvait desserrer l’étreinte. On notait un seul coup franc de Becker tiré à ras de terre (34e). Dengler interceptait ensuite une mauvaise passe de l’adversaire et se présentait devant Jagodzinski mais dilapidait (40e). L’APM allait creuser l’écart avant le repos. Une faute était commise sur Defigler, l’arbitre laissait jouer l’avantage au profit de Charpentier qui filait battre Jagodzinski (43e).

La seconde période était d’une autre nature car l’APM n’a pas su reconduire ses bonnes dispositions de début de match et a laissé plus de libertés aux Creutzwaldois. Beckius devait s’employer sur un tir de Boutemeur (55e). L’APM réagissait enfin en développant un bon mouvement collectif. Le centre de Mehada parvenait à Maugerdont la reprise, était renvoyée par la base du poteau (68e). La possession de balle était plutôt pour Creutzwald qui faisait déjouer les partenaires de Charpentier. Mauger servait Testard mais Jagodzinski était à la parade comme il le sera sur le tir puissant de Charpentier (78e). Creutzwald aurait pu réduire l’écart grâce, à Halipre qui s’était ouvert le chemin du but mais la défense messine réussissait à écarter la balle en corner (85e).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail