L’APM Metz en finale face à Thaon

Sarrebourg – APM Metz: 0-3

Stade J.J. Morin. Arbitre: M.Becker.
520 spectateurs. Pluie continuelle en seconde période. Mi-temps: 0-2.
Buts pour l’APM Metz: C. Sannier (2e), C. Massing (35e), Y. Kim (63e).
Avertissement à l’APM Metz: Maire (85e).

SARREBOURG: Scher, Vouriot (Farell, 62e), Lefèvre, Selmer, Schmitz, Marbre, Acar (Rohles, 36e), Garnier, Stuber (cap.), Untereiner, Deom.
APM METZ: Beckius, Khelfaoui, Maire, Colin, Massing, Charpentier, V. Sannier, C. Sannier (Soylu, 46e), Swistek, Mauger (Dione, 21e), Kim (Pignet, 21e).

Les Sarrebourgeois n’avaient pas encore pris leurs repères sur le terrain que le préposé au tableau d’affichage était déjà de service. Sur le coup d’envoi, les Messins sont rapidement en action et obtiennent un corner. Absent de tout marquage, C. Sannier en profite pour catapulter de la tête le ballon au fond des filets (2e). Cueillis à froid, les coéquipiers de Stuber encaissent mal le coup et il faudra un Scher des grands jours pour éviter le naufrage (7e, 9e). L’expérience de Garnier permet à Sarrebourg de se retrouver sur le terrain. Le collectif se met en route et l’égalisation semble acquise sur une tentative de Acar mais Colin sauve sur sa ligne (17e). Beckius sort avec autorité devant Stuber (19e). La chance n’est visiblement pas du côté des sud mosellans. Les nombreux spectateurs assistent à un match plaisant, alerte.

Maire, omniprésent, rate l’immanquable devant le but vide (23e), mais Sarrebourg a du répondant. Acar, à la reprise d’un centre de Deom place la balle de peu au dessus (27e), imité par Marbre, malchanceux (29e). La punition arrive sur un nouveau corner. Massing place une tête imparable pour Scher (35e). La finale semble s’éloigner, dame coupe est cruelle avec les protégés du président Welsch qui ne déméritent pourtant pas. Un embouteillage monstre devant les buts de Scher tient en haleine le public mais, dans une forêt de jambes, les Messins n’arrivent pas à marquer (39e). Sur un énième contre mené rapidement par Vouriot sur l’aile droite, Untereiner contrôle et reprend de volée mais le ballon passe de peu au-dessus (40e).

La pluie s’invite pour le début de la seconde période. Les locaux reprennent de plus belle. Garnier (46e) et Stuber (53e) ne trouvent toujours pas la récompense. Les occasions sont bien réelles mais la réussite n’est pas au bout… La coupe sera pleine lorsque Kim prend de vitesse la défense locale. Sa reprise ne laisse aucune chance à Scher (63e). Les joueurs auront le mérite de se battre courageusement mais le score ne changera plus. Metz a sa finale.

Patrick Ernwein, entraineur de Sarrebourg: « Il faut rester positif dans la défaite, nous prenons deux buts sur coup de pieds arrêtés ce qui nous met dans la difficulté. Mes joueurs se sont crée quelques occasions qui auraient mérité meilleur sort, c’est la coupe. L’aventure se termine aux portes de la finale, nous garderons de bons souvenirs… »

Serge Ruggeri, entraineur de l’APM Metz: « Nous avons été très réalistes dans cette rencontre, un scénario idéal avec un but dès le coup d’envoi. Nous n’avions pas préparé ce match de façon différente, les joueurs ont été récompensés. L’aventure continue. »

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail