L’APM Metz frustrée

APM Metz – Pagny: 2 – 2

Buts pour l’APM: Di Rosa (11e, 69e); pour Pagny : Denay (23e), Traoré (74e).
Avertissements à l’APM : Di Rosa (53e); à Pagny: Brat (62e), Denay (66e).
Mi-temps : 1 – 1.

APM : Albert, Pignet, Panel, Charpentier, Michel, Massing, C. Sannier, Khelfaoui (F. Mauger 80e), Di Rosa, Swistek, Alliouche (Mehada 75e).
PAGNY : Roth, Deghnouche, Bourial, Georges, Brat, Lemoine, Hernandez (Tighazoui 80e), Traoré, Denay, Jospitre (Yao 60e), Jemmaoui.

Face à une équipe de haut de tableau, athlétique et bien organisée, l’APM Metz a laissé échapper deux points, faute d’avoir su faire le break. Dès l’entame, Khelfaoui avait obligé le gardien à se coucher (1ère). Di Rosa, très remuant, se trouvait ensuite à point nommé pour ouvrir le score d’un tir à ras de terre (1-0, 11e). Puis C. Sannier manquait le break (18e), seul face au gardien, pour un tir un peu trop croisé. Et c’est Denay qui ripostait finalement, en plaçant un coup franc magistral hors dé portée d’Albert (1-1, 23e). La première période en restait là car Swistek (30e) et Khelfaoui (40e) ne cadraient pas leur tir.

L’APM exerçait une domination constante au retour des vestiaires. Khelfaoui se faisait reprendre au moment d’armer (49e), Sannier voyait sa frappe déviée en corner (60e) puis un beau mouvement permit à Alliouche de servir Di Rosa qui envoyait une reprise instantanée au fond des filets (2-1, 69e). Le même Alliouche avait encore une balle de break mais il était trahi par le terrain (72e). Pagny avait alors la chance de recoller au score sur corner, grâce à Traoré qui tirait dans une forêt de jambes, avec bonheur (2-2, 74e). L’APM fit encore le forcing pour revenir, en vain.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail