L’APM Metz réagit

Stade Emile Weinberg.
Arbitre : M. Leggeri.
Buts pour l’APM : Mauger (62e, 82e) ; pour Thionville : Bocandé (34e), Hesse (42e).
Avertissement à l’APM : Pignet (67e) ; à Thionville : Ubaldini (66e), Chéty (89e).

APM METZ : Beckius, Pignet, Sikharulidze, Etcheverry (Payen, 29e) Colin-Charpentier, Soylu, Sannier, Lopriore (Flausse, 70e), Swistek (Dengler, 57e), Mauger.
THIONVILLE : Doua, Telch, Ubaldini, Chéty, Hammani (Ruch, 25e), Thill (Bour, 87e), Coluccio (Ikrou, 70e), Hesse, Ouahtout, Bocandé, Moussaoui.

Chaque équipe a eu sa mi-temps. Thionville a marqué la première de son empreinte grâce à une équipe de l’APM qui est passée à côté de son sujet. Très passive, elle a laissé l’initiative aux visiteurs qui se sont bien servis. Etcheverry enlevait la balle à Bocandé qui filait au but (6e) puis Beckius s’interposait à deux reprises sur des essais du buteur thionvillois. Il se couchait d’abord sur une frappe à ras de terre puis il montrait une main ferme sur un tir soudain (22e). Lopriore dégageait encore une balle sur sa ligne et Ubaldini expédiait une frappe puissante qui frôlait la transversale. Côté APM, le danger venait de Soylu qui échappait à deux défenseurs et obligeait le dernier rempart à écarter en corner ou encore sur un beau tir qui finissait dans les gants de Doua. Un espace dans la défense messine et Bocandé en profitait pour ajuster Beckius (34e). Le break était fait juste avant le repos par Hesse qui reprenait de près une talonnade de Bocandé suite à une belle action collective de Thionville.

Le repos arrivait à point nommé pour permettre un recadrage efficace de M. Peixoto : lors de la seconde mi-temps, les Messins présentaient un tout autre visage. Et le résultat ne se faisait pas attendre. Après une frappe de Sikharulidze repoussée par un défenseur sur sa ligne (52e), Soylu trouvait Mauger dans la surface. Le tir de ce dernier faisait mouche (62e): Les Messins gardaient la maîtrise du jeu et sur une balle en chandelle de Payen, Mauger devançait la sortie du gardien thionvillois pour signer l’égalisation. Après une dernière tête de Dengler les deux équipes partageaient
les points.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail