L’APM Metz sur le fil

MONTBRONN – APM METZ : 2-3 (1-1)
Stade de la Neumatt. 70 spectateurs.
Arbitre : M. Simonin.
Buts pour Montbronn: François Dellinger (42e) Chalon (81e) ;
pour Metz APM: Swistek (32e) Mauger (63e et 90e+5).
Avertissements à Montbronn : Chalon, Behr ; à Metz : Etcheverry, Mehada, Soylu, Hamouta, Flausse.

MONTBRONN: Schmitt, Schwendimann, Ruff, F Dellinger, Leismann, Behr, L Dellinger (Tritschler, 57e), Geyer, Risser, Chalon, Pitz (Calcaterra, 80e), G Dehlinger.
APM METZ : Beckius, Aliouche, Sikharulidze, Bessa Da Cruz, Etcheverry, Charpentier, Mehada (Flausse, 74e), Sannier, Mauger, Hamouta, Swistek (Dengler 5Oème), Soylu.

Le match débute par un round d’observation des deux équipes. Il faut attendre le premier quart d’heure de jeu pour assister à la première occasion franche pour Montbronn. Chalon subtilise le ballon à la défense messine, sa frappe puissante frôle la lucarne. Metz réplique par Mauger qui frappe à côté (20e). Un centre venu de la droite, une tête à bout partant de ce même Mauger met Schmitt à contribution qui en deux temps arrête le ballon qui filait au but (28e). Une erreur à l’abord des 16 mètres, Hamouta se charge de tirer le coup franc, Swistek placé en embuscade crucifie le portier local (32e).

Montbronn essaye de revenir au score, mais les actions menées par Geyer, Pitz et Schwendimann restent vaines. A la 41e minute de jeu, Montbronn obtient un coup franc. Schwendimann s’en charge. Sa frappe déviée par le mur, prend la direction de la lucarne. Beckius la dévie en corner. Pitz auteur du tir et Dellinger François d’une tête croisée met les deux équipes à la parjté (42e). Schwendimann aurait pu faire prendre le large à son équipe, mais Risser n’y était pas (44e).

A la reprise, Pitz, brillant, bute sur la défense adverse (46e). Sur un centre de Pitz déchaîné, Risser au deuxième poteau, seul devant le gardien, met au-dessus (54e). Le jeu devient haché, et les erreurs se multiplient pour les acteurs. Une mauvaise relance de Chalon au milieu du terrain et Mauger redonne l’avantage aux hommes de Manuel Peixoto (63e). Il faudra attendre la 81e minute pour que les locaux reviennent au score. Un coup franc joliment tiré par Schwendimann, repris en demi-volée par l’inévitable Chalon qui mystifie Beckius. La partie s’anime et le ballon fuse d’un but à l’autre, mettant les deux gardiens à contribution.

Malgré les sorties courageuses de Schmitt, l’APM profitera des arrêts de jeu pour emporter la victoire. Une perte de ballon du milieu du terrain profite une fois de plus à Mauger qui, d’un tir croisé, signe son doublé (90e+5).

Réactions
Philippe Marchai, entraîneur de Montbronn : «je m’attendais à ce type de match, je savais que c’était une équipe efficace en contre- attaque et ils l’ont montré. Le dernier ballon que l’on perd a été fatal. »
Manuel Peixoto, entraîneur de l’APM Metz : « Le match était engagé, c’est ce qu’on attendait étant donné que ce sont deux équipes qui jouent pour le maintien. On va chercher la victoire dans les arrêts de jeu, c’est le meilleur scénario possible. Je souhaite à Montbronn de s’en sortir parce que c’est une équipe qui se bat et qui représente beaucoup pour le football. »

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail