L’APM prend l’eau

SAINT DIE – APM METZ: 4-1 (2-0)
Stade Emile-Jeanpierre.
Arbitre: M. Martin.
Buts pour Saint-Dié: Mangenot (6e), Povoa (40e), M. Coulibaly (64e), Adama (81e);
pour l’APM: Mauger (48e).
Avertissements à Saint-Dié: Lofti (56e); à Metz: Lafontaine (73e).

SAINT DIE: Suriani, Marquet, Mascarelli, Lofti, M. Coulibaly, Turan, M’Bodji, Arnould, Da Silva (A. Coulibaly 70e), Mangenot (Adama 68e), Povoa (Martinuzzi 81e).
APM METZ: Beckius, Aliouche (Zaoui 70e), Charpentier, Swistek, Burkic (Lopriore 46e), Lafontaine, Mauger, Sanquer, Testard, Sannier, Soylu (Dengler 55e).

La première opportunité était la bonne pour les Déodatiens. Fidèle à ses habitudes, Mangenot flairait le bon coup en anticipant une mauvaise interception de Charpentier. Seul face au gardien, il le fixait pour mieux le confondre d’un plat du pied chirurgical (6e).

Ce match ne pouvait pas mieux commencer pour les Vosgiens. L’APM a réagi par Mauger qui profitait d’un marquage trop élastique de la paire centrale pour obliger Suriani à repousser ses deux frappes (22e et 31e). Simple sursaut car les Messins pliaient encore devant Turan qui se jouait de deux adversaires pour servir Povoa qui en faisait un bon usage (40e)/

Au retour des vestiaires, sur un coup franc, Mauger se jouait de la défense et réduisait le score d’une frappe des 20 mètres (48e). Ce même Mauger, profitant d’une faute flagrante, sur Lofti, manquait le but grand ouvert sur un contre (58e).

Ce n’était plus vraiment le même match mais Saint-Dié a calmé son hôte avec Moussa Coulibaly qui marquait de la tête sur une reprise imparable (64e). La physionomie était alors facile à deviner avec des Messins tentant de revenir et Adama qui profite des espaces pour tromper Beckius en marquant avec l’aide du poteau (81e) pour corser l’addition mosellane.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail