Les voisins messins se neutralisent

MAGNY – APM METZ : 2-2 (1-2)
Stade du Plateau à Metz-Magny. 120 spectateurs.
Arbitre : Mansueto Leone (Homécourt).
Buts pour Magny: Martins (10e, 53e); pour l’APM Metz : Pignet (14e, 43e).
Avertissement à Magny : Fortes (90e)

MAGNY : Hochstrasser – Tosolini (Cuyot 78e), Herr, Martins, Walinslci – Seck, Nisi (Martin 60e) Cerullo, Chirre – Medri, Dauphin (Fortes 60e).
APM METZ : Beckius – Sikharulidze (Mehada 85e), Etcheverry (Royer 69e), Payen, Perfetto – Charpentier, Pignet, Sannier, Didier (Swistek 62e) – Dengler, Szymczak.

Joué dans des conditions difficiles, samedi soir, le derby messin de Division d’honneur a tenu toutes ses promesses, chaque équipe ayant eu sa mi-temps. Cette petite explication entre voisins a également révélé que deux bons défenseurs peuvent également se transformer en excellents finisseurs, preuve démontrée par Martins pour Magny, et par Pignet pour l’APM Metz.
Dès l’entame de la rencontre, les locaux par l’intermédiaire de Dauphin, de la tête, mettent Beckius en difficulté. Ce dernier se montre impuissant (10e), suite à un corner mal renvoyé, sur la volée de Martins qui ouvre le score (1-0). Cet avantage ne sera que courte durée car suite une frappe puissante (14e), non maîtrisée par le dernier rempart local, Pignet égalise (1-1). A la 20e, au terme d’un bon mouvement collectif, Beckius se montre déterminant sur la frappe appuyée de Cerullo.
Petit à petit, Charpentier et ses partenaires prennent légèrement l’ascendant, ne laissant que peu d’espace à l’équipe locale, bien muselée. Le danger, à l’actif des Municipaux, vient surtout par le flanc droit par Pignet, très en jambes tout au long de la partie. Après une frappe trop enlevée de Didier (41e), les visiteurs vont assez logiquement prendre l’avantage à la suite d’un centre de Dengler (43e), trouvant à la réception Pignet, qui, en véritable renard des surfaces de réparation, score pour la seconde fois (1-2).
Dès la reprise, et après un centre fuyant de Chirre qui ne trouve preneur et suite à un nouveau corner, les locaux vont égaliser. Sautant très haut, d’un efficace coup de tête, Martins (53e) ne laisse aucune chance à Beckius (2-2), Juste entré en jeu, Fortes place également de peu au-dessus. La rencontre perd quelque peu de son intensité, en raison certainement des conditions difficiles ; pourtant, Hochstrasser détourne au-dessus de la transversale une belle frappe de Szymczak (72e).
Ce sera la seule véritable occasion pour les visiteurs en seconde période. Ces derniers, handicapés par la sortie de Etcheverry, toujours aussi précieux défensivement, vont quelque peu souffrir et doivent leur salut à leur gardien, qui fait échec à Martin (74e) se présentant seul face à lui.
En toute fin de partie, Magny, à l’usure, se procure encore deux franches occasions par Fortes et Cerullo (79e et 88e). Finalement, au vu de la rencontre, le partage des points est assez logique et les deux voisins messins s’en contenteront.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail