Mauger lance l’APM

APM Metz – Forbach: 4-2 (1-1)

Stade Emile Weinberg.
Arbitre: M. Ustaritz.
Buts pour l’APM: D. Mauger (23e, 54e, 59e, 68e), pour Forbach: Fonte (5e), Y. Ba (87e).
Avertissements à l’APM: Mehada (55e), Weinsberg (83e).

APM Metz: Beckius – Panel (Weinsberg 76e), Colin, Charpentier (cap.), Arona – C. Sannier, Sanquer, Mayeur (F. Mauger 76e), Di Rosa – D. Mauger (Bekhaled, 71e), Mehada.
FORBACH: Koscher – Anastassowa, El Gana, F. Redjan, M. Ba (Benthami 39e) – Babaya, Bourtal, Assou (S. Redjan), Erraï (cap) – Y. Ba, Fonte (Naddi 61e).

Enfin! Les joueurs de l’APM ont trouvé la récompense de leurs efforts et cueilli leur première victoire de la saison. Pourtant d’entrée de jeu, le sort s’annoncait une nouvelle fois contraire. Fonte héritait d’un ballon remis involontairement par un défenseur dans sa course et filait battre Beckius (0-1)…

Très solidaires, les Messins repartaient à l’attaque par Mehada qui obligeait Kosher à dégager prestement en corner, puis Di Rose tirait dans les bras du gardien. Un bon travail de Sannier permettait à Arona de centrer proprement pour Mauger au deuxième poteau. La reprise de la tête de ce dernier ramenait l’APM dans la course (1-1). Dans la minute suivante, il pouvait doubler la mise sur une passe en profondeur de Mayeur mais son tir passait largement hors du cadre.

Dès la reprise, Koscher devait s’employer sur un retourné de Mayeur et sonnait le début d’une période difficile pour le gardien forbachois. Sur un coup franc très lointain de Di Rosa, Mauger s’élevait au-dessus de la défense et envoyait le ballon dans l’angle du but (2-1). Panel s’arrachait ensuite pour servir Di Rosa qui centrait en retrait dans la course de Mauger. Kosher ne pouvait que constater les dégâts (3-1). Un tir de Di Rosa à la sortie d’un crochet faisait briller le gardien forbachois obligé d’effectuer une belle parade horizontale.

Finalement, l’APM pliait le match suite à un centre de Di Rosa, le tir de Mayeur était repoussé mais Mauger, inévitable homme du match, reprenait de près (4-1). Forbach poussait alors mais se heurtait à une défense combative à l’image d’un Collin intraitable. En fin de rencontre, une action bien construite de Forbach mettait Ba en position pour la réduction du score (4-2).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail