Opération portes ouvertes

AMNEVILLE – APM METZ : 7-3 (3-1)

Arbitre : M. Leggeri.
Buts pour Amnéville : E. Belameiri (3e). Belameiri (6e, 68e), Pszczolinski (37e s.p., 56e), Simion (49e), Lahoussine (74e) ;
pour l’APM Metz : Dengler (40e), Charpentier (52e), Payen (53e).
Avertissement à Amnéville : M. Belameiri (45e), Simion (58e), à l’APM Metz : Pignet (69e).

AMNÉVILLE : De Marco, Osswajd (Belkacem 79e), Kateb, Simion, Meniri, Lahoussine, E. Belameiri, Sale (Marras 74e), M. Belameiri, Pszczolinski, Cuerabis (Moscato 68e).
APM METZ : Beckius, Pignet, Sanzey, Perfetto, Cardoso, Charpentier, Sannier, Payen (Sikharulidze 57e), Dengler (Royer 77e), Didier, Mehada (Szymczak 63e).

À l’issue d’une rencontre totalement débridée, les Amnévillois ont terrassé des Messins qui avaient pourtant manqué d’égaliser à 4-4 !

Dès la 3e, Pszczolinski se joue de Cardoso, qui assure mal sa protection de balle, et centre au cordeau malgré la sortie de Beckius; El Hedi Belameiri n’a plus qu’à conclure. Trois minutes plus tard, c’est son frère Mohamed Belameiri qui est à la réception d’un centre pour mystifier une seconde fois une défense messine passive. Ça ne pouvait pas plus mal commencer pour l’APM qui s’en sort bien sur une frappe dans le petit filet de M. Belameiri (7e), plusieurs débordements de Pszczolinski, une reprise en pivot de M. Belameiri (28e) et un corner dévié dans une forêt de jambes sur les montants (33e). Les partenaires de Charpentier tentent d’émerger mais Mehada, Dengler et Sannier ne trouvent pas le cadre. Sur un service en profondeur de Sale, M. Belameiri est déséquilibré dans la surface et Pszczolinski transforme le penalty en deux temps (3-0,37e). L’APM réduit le score suite à une mésentente entre De Marco et Meniri qui profite à Dengler (40e).

Dès la reprise, Simion aggrave la marque de la tête sur corner joué par E. Belameiri. Cette fois, les hommes de Manuel Peixoto réagissent immédiatement sous l’impulsion de Pignet omniprésent. Sannier trouve la transversale avant que Charpentier ne s’y reprennent à deux fois pour battre De Marco (52e). Dans la foulée, Payen ramène le score à 4-3 mais la balle d’égalisation est manquée. Piqués au vif, les Amnévillois répliquent et Pszczolinski slalome au milieu de cinq défenseurs pour aller tromper Beckius (5-3, 56e). Quatre buts en sept minutes : c’était journée portes ouvertes ! On atteindra la dizaine au total puisque M. Belameiri déborde et marque dans un angle fermé (68e) tandis que Lahoussine lobe Beckiu sur une frappe en pivot (74e).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail