Pagny a accéléré

PAGNY – APM METZ : 4-0 (1-0)

Arbitre : M. Hayotte.
Buts : J’nane (30e). Brat (66e), Erragui (70e s.p.), Traoré (89e).
Avertissements à l’APM Metz : Weinsberg (73e), Soylu (80e).

PAGNY-SUR-MOSELLE. Delafraye, Deghnouche, Delize (Serby, 73e), Brat, Bourial, Georges, Erragui/ Lemoine, Traoré, J’nane (Schipper, 45e), Florentin (Delazzer, 80e)
APM METZ. Beckius, Weinsberg, Lafontaine (Maire, 53e), Payen, Swistek, Charpentier, Dengler, Testard (Soylu, 73e), Mauger, Burkic (Aliouche, 73e), Zaoui.

Ce large succès obtenu par les Pagnotins pourrait laisser croire que cette rencontre aura été pour eux une simple formalité. Peut être en terme d’efficacité mais pour la manière il faudra repasser. Tel se résume le paradoxe de cette opposition qui a souvent manqué de saveur.

Surtout face à un bloc messin bien en place qui gêna les hommes de Michel Swistek. L’APM affichait d’ailleurs un visage intéressant dans le premier quart d’heure en utilisant les couloirs même si Traoré (7e, 8e) restait dangereux pour l’ASP. Les Pagnotins étaient assez heureux à la suite d’un beau travail de Mauger. Dengler, au point de chute, envoya le ballon dans les nuages (16e). Cet avertissement ne sembla pas réveiller les ardeurs des coéquipiers de Jérôme Georges toujours imprécis dans leur choix en refusant de se livrer. Il faudra en fait une erreur de relance de la défense visiteuse pour noter enfin une réelle occasion pagnotine. J’nane s’engouffra dans la brèche sans parvenir à accrocher le cadre (26e). Et puis dans cette torpeur, les filets finiront par trembler avec un but assez curieux dans sa conception. La frappe de Delize se transforma en centre pour J’nane qui sauta plus haut que tout le monde (1-0, 30e).

Sous une pluie battante, le second acte démarra sur le même tempo à l’image de ce manque de spontanéité de Traoré sur un ballon parfaitement dosé de Florentin (51e) ou encore sur cette tentative de Schepper juste au dessus (56e). Quant aux Messins, ils se montrèrent par Mauger (63e) et Charpentier (65e) avant de craquer en quatre minutes. Dans ce type de rencontre fermée, les Pagnotins pourront remercier la botte de Florentin. L’ex-pro sur coup-franc déposa tout d’abord le ballon sur le crâne de Brat pour le deuxième but (66e). Florentin était ensuite à l’origine de cette action qui se termina par un penalty pour une faute de main de Swistek. Erragui transforma la sentence (3-0, 70e). L’APM était alors KO debout. Florentin viendra finalement corser l’addition à la suite d’une superbe ouverture de Delazzer. Traoré n’avait plus qu’à finir le travail (4-0, 89e).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail