Trémery enchaîne enfin

TRÉMERY – APM METZ : 2-1 (0-0)
Stade synthétique. 75 Spectateurs. Arbitre: M. Royer.
Buts pour Trémery : M. Moussaoui (56e, 85e) ; pour l’APM Metz: Maire (67e).
Avertissements à Trémery: Tozzini (50e), R. Moussaoui (71e), Moretti (30e) ; pour l’APM Metz :
Michel (74e). Expulsion à l’APM Metz : Djane (39e).

TRÉMERY : Beckius, Tozzini, Decker, R. Moussaoui ; Duval, Chèty, Ostermann, Gerolt, Moretti (Hallinger 71e), Soylu (Boussena 90e), M. Moussaoui (Lopez 88′).
APM METZ: Elles, Bergère, Colin, (Maire 10e), Djane, Charpentier, Pignet (Fortes 86′), Michel, Mauger, Mrad, Bocande, Alioula.

Trémery s’est offert une deuxième victoire consécutive et la première de sa saison à domicile. L’APM Metz avait pourtant affiché ses intentions d’entrée et mis la pression sur là défense, mais les locaux ont tenu puis répliqué par Ostermann (8e) et Moussaoui (10e), à la réception d’un centre en retrait de Decker. A leur tour, les Messins ont riposté par Michel (17e, 22e) sans inquiéter Beckius.

Le jeu s’est ensuite équilibré et les Trémerois ont joué plus haut. Sur corner, Charpentier (26e) est d’ailleurs à deux doigts de tromper son gardien en déviant un corner sur la barre ! Rebondissement à la 39e minute: sur un ballon contré par Moretti, Moussaoui s’échappait avant d’être crocheté à l’entrée de la surface par Djane (39e), dernier défenseur et sanctionné en conséquence par une expulsion. Sur un coup franc de Soylu, Elles sauvait sa cage. A la reprise, les Messins ont remis la pression mais ni Bocandé (47e) ni Mrad (53e) ne concrétisaient. Sur un contre lancé par Gérait, Moussaoui partait finalement dans le dos de la défense et trompait Elles d’un tir croisé (1-0, 56e). Les Messins ne baissaient pas les bras et réagissaient. Après quelques tentatives sans succès, Maire, côté gauche et près de là ligne de touche, envoyait un centre tir qui surprenait un Beckius un peu avancé (1-1,67e). Le match était relancé. Déstabilisés, les Trémerois ont peiné à sortir de leur zone, acculés par des Messins qui avaient repris des couleurs. Mais la solidarité locale et la détermination
a fini par payer. Lancé dans l’axe par Ostermann, Moussaoui ne laissait pas filer l’occasion et se fendait d’un doublé (2-1, 85e). Malgré un dernier sursaut d’orgueil des visiteurs, la première à domicile du promu était enfin consommée.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail